L’élégance du Gorille

[prochaine date : 21 & 22 novembre]

Parmi les premières évocations du gorille, pour le civilisé contemporain, on trouve la notion de “mâle alpha”, souvent abusivement traduite par “mâle dominant”.
Il y a matière à discuter sur l’interprétation agonistiquedéfinition à venir de cette forme d’organisation sociale… Autour d’un feu, entre hommes ?

Ce qui nous intéresse ici, ce sont les rapprochements archétypiques que nous pouvons faire – et les bénéfices que nous pouvons en tirer.

Figures archétypales
L’intérêt d’une telle approche est qu’elle est extrêmement féconde. Que ce soit en tant qu’outil de connaissance de soi ou comme pistes d’amélioration de soi et de sa vie, l’utilisation des archétypes offre à l’homme ouvert de multiples choix positifs. Peu d’approches offrent une telle combinaison de grande liberté et de références précises. Là où les grilles typologiques s’occupent de la personnalité (MBTI, ennéagramme, etc) l’archétype évoque une facette de l’identité. Loin de l’analyse qui peut enfermer et de l’augure qui risque de manipuler, l’évocation archétypale donne des repères fiables et encourage la responsabilité personnelle.

Le Gorille
Il est fort. Au point que la sensation même de sa propre puissance suffit à en faire un être paisible. Cependant, en cas de nécessité il est prompt à mobiliser sa puissance (tant corporelle que posturale) : son pacifisme ordinaire n’est en rien une faiblesse, c’est le choix d’un puissant.

Il est sexuel. Responsable de la continuité génétique (identité d’espèce), l’Alpha est propulsé par le message immémorial de flux génétique, condensé dans ses génitoires. Pas d’interrogations sur l’importance de la taille…

Ainsi, invoquer et assimiler le Gorille représente pour nous :

  • la génie de la corporalité : je suis
    • cohérence posturale, grâce naturelle de la gestuelle, efficience cinétique
    • siège du sentiment même de soi, innocence instinctuelle
  • le sentiment de puissance : je peux
    • agir, décider, transformer, empêcher, manier, renouveler…
    • ne pas agir, laisser faire, autoriser, moduler l’expression de ma puissance…
  • la tendance à l’harmonie : je protège la Vie
    • agressivité assumée et en feed-back
    • protection de la communauté, régulation sociale

Vitalité (corporalité, autorégulation, énergie disponible), Sexualité (capacité créatrice, élaboration et projection d’un ADN propre), Transcendance (sens de l’harmonie, intuition du sens des choses)… Nous sommes loin de l’image d’un lourdaud égotique et phallocrate !

En réalité, avec sa connexion au primordial et sa sagesse instinctive, le Gorille récuse les contraintes sociales… agonistiques ; il nous fait le don d’une Innocence. Faire l’expérience intime du Gorille, l’intégrer à notre palette expressive : voilà un acte masculin de la plus haute élégance, source de joie sauvage et de liberté intérieure.

 

⇒ Pour ceux que cela intéresse, on pourra faire un parallèle intéressant avec
La Force (arcane majeur du Tarot Marseillais) : commencement créatif,
nouvelle énergie ; évolution qui intègre les puissances chthoniennesdéfinition à venir,
connexion des sèves et du cosmos…

[prochaine date : 21 & 22 novembre]